Pages Menu
Formulaire de contact Inscription à la newsletter    
   

Julien Fellman, notre plus grand coup de coeur.

le 6 janvier 2015
Partage twitter de cette fiche Partage facebook de cette fiche

 

Julien Fellman est auteur-compositeur-interprète et ce fut un secret pendant longtemps. Directeur dans l’informatique le jour, femme et enfants à bord, Julien est à la ville un homme rangé qui trace une route bien droite, celle qu’à l’école on lui a certainement soufflée quand il s’agissait de parler d’un certain avenir, ou plutôt, d’un avenir certain. Seulement voilà, la musique n’a jamais quitté Julien. Chaque week-end, le temps de plusieurs heures, il s’enferme dans son home-studio pour rendre une liberté d’expression à l’inspiration qu’il retient le reste du temps. Nous avons eu la chance d’écouter une, puis deux, puis dix de ses chansons qu’il compose, écrit, chante, arrange et enregistre seul. Dix véritables tubes parmi plus de deux-cents, déposés un peu partout dans cette pièce musicale dont nous sommes ressortis avec la certitude que Julien Fellman serait bientôt reconnu pour l’œuvre majestueuse et intemporelle qu’il construit.

 

Ben et Joss : Quel fut votre premier contact avec la musique ?

Julien Fellman : Tout jeune déjà, j’étais attiré par le rythme, les percussions et la batterie. Plus tard, mon frère aîné qui partageait cette même passion a acheté une batterie et j’ai découvert ainsi les rythmes d’univers musicaux divers et variés.

 

BJ : Quelles furent vos premières influences ?

Julien : J’écoutais toutes sortes de musiques, jazz, pop, disco, soul, bossa, mais aussi des chansons plus lentes et mélodieuses. Cela passait par Earth Wind & Fire, Stevie Wonder, Georges Benson, Vinicius de Moraes, ou encore Christophe, Michel Berger, Francis Cabrel…

 

 BJ : Comment avez-vous commencé à créer vos chansons ? Y a-t-il eu un déclic ?

Julien : J’écoutais beaucoup de musique et cela ne me suffisait pas. J’avais une envie profonde de composer mes propres mélodies et dire avec les notes ce que je ne pouvais pas dire avec les mots. La musique traduit parfois et même souvent des sentiments ou des états d’âmes qu’on ne sait exprimer autrement. Je me suis alors naturellement tourné vers le piano, cet instrument que j’adore et qui se suffit à lui-même. D’abord autodidacte, je me suis ensuite un peu perfectionné en prenant quelques cours.

 

BJ : Où se place la musique aujourd’hui dans votre vie ?

Julien : Je compose toujours, j’écris et j’arrange moi-même mes chansons dans mon home studio. J’aimerais bien les faire connaître voire pourquoi pas les faire chanter par d’autres interprètes.

 

BJ : Comment définiriez-vous le rapport que vous avez à votre art ?

Julien : Dans l’une de mes chansons Le show va commencer il y a un paragraphe qui me caractérise assez bien : « Je laisse mes doigts sur le piano me dicter le tempo de mes humeurs contrariées. Je laisse parler mes doigts,  je découvre parfois avec stupeur ce que j’ai composé. » La musique représente pour moi une source d’émotion, un besoin constant de création, une forme d’expression où l’on découvre des mélodies évidentes ou improbables sur lesquelles nous vient parfois l’envie d’écrire des textes que l’on n’attendait pas.

 

BJ : Et la suite quelle est-elle ?

Julien : J’ai l’envie profonde de partager ce que j’ai très longtemps gardé pour moi. J’aimerais que les chansons que j’ai déjà composées, ainsi que celles qui sont à venir, soient interprétées par d’autres… A bon entendeur !

 

Propos recueillis par Laurie Darmon

 


Découvrez le titre Je t’attends de Julien Fellman

Image de prévisualisation YouTube


Pour suivre son actualité : Page Artiste sur Ben et Joss

Voir toutes les autres fiches