Pages Menu
Formulaire de contact Inscription à la newsletter    
   

Najar et Perrot, de l’art en duo.

le 6 janvier 2015
Partage twitter de cette fiche Partage facebook de cette fiche

Najar et Perrot, c’est un réalisateur à deux têtes dont l’humour et la créativité ont définitivement déteint sur notre enthousiasme. Découverts par hasard un soir sur Canal + en visionnant leur court-métrage Sweet Mosquito, on désire savoir comment Najar et Perrot ont dissipé le sommeil lourd qui s’était pourtant déposé sur nos yeux. On fait alors la connaissance virtuelle de deux regards transpirant l’originalité, à travers les nombreux projets qu’ils ont mené dans la publicité, la fiction, la vidéo musicale ou encore le divertissement. Deux regards qui sont ceux d’Audrey Najar et Frédéric Perrot, auteurs, réalisateurs et surtout talentueux. Rencontre.

 

Ben et Joss : Najar et Perrot sur le papier c’est qui ?

Najar et Perrot : Nous sommes Audrey Najar et Fred Perrot, nous habitons a Paris et nous avons 61 ans à nous deux !

 

BJ : Comment est née votre collaboration ?

N&P : A l’ESRA justement où nous sommes devenus amis. Poussés par la vie, nous avons décidé d’écrire à 4 mains puis de réaliser ensemble : cette collaboration se prolonge depuis bientôt 12 ans.

 

BJ : Quelle place occupe la réalisation dans votre vie ? En vivez-vous complètement ?

N&P : La réalisation est au cœur de nos vies. Nous commençons à pouvoir en vivre correctement même si évidemment c’est un métier fait d’incertitudes. Nous écrivons et réalisons différents types de projets, du court-métrage à la publicité en passant par le clip. Et nous sommes en pleine écriture de notre long-métrage qui occupe beaucoup de notre temps en ce moment.

 

BJ : La création est une notion parfois compliquée lorsqu’il s’agit de la pratiquer à deux. Comment vous organisez-vous sur un plan créatif ? Avez-vous des inspirations similaires et au contraire parfois des envies opposées sur le même projet ?

N&P : Les choses s’organisent de façon très empirique et naturelle entre nous. Nous partageons toutes les tâches à toutes les étapes de la création. Nous aimons les mêmes choses et c’est pourquoi nous ne nous divisons pas. Etre deux nous permet d’avoir un recul, de toujours remettre notre travail en question et d’essayer de ne pas céder à la facilité. Bien sur, nous ne sommes pas toujours d’accord, mais les débats nous aident à construire nos projets. Et puis après beaucoup de cafés et de thés, nous finissons toujours par tomber d’accord.

 

BJ : Y a-t-il eu un projet à partir duquel vous vous êtes sentis installés dans votre milieu ou le doute ne vous a jamais quitté ?

N&P : Chaque distinction, chaque nouveau projet est une pierre à l’édifice. Le prix du meilleur court métrage que nous avons reçu à l’Alpe d’Huez pour notre court métrage Ridicule, les 80 sélections et 14 prix de notre dernier court Sweet Mosquito, la signature du développement de notre premier long métrage, sont autant de choses qui nous aident à avancer évidemment. Mais le doute fait partie intégrante de ce métier. Nous dansons chaque semaine entre une certitude d’avoir fait le bon choix et un doute indomptable. Un paradoxe qui nous fait nous sentir vivants.

 

BJ : Si vous deviez citer votre plus joli souvenir from Najar et Perrot, quel serait-il ?

N&P : Difficile de choisir : les 12 années d’amitié qui viennent de s’écouler, les centaines d’heure à écrire nos projets communs et les dizaines de tournages que nous avons partagés sont une source intarissable de bons souvenirs. Mais notre rencontre en école de cinéma étant le ciment de notre collaboration, c’est peut-être finalement le souvenir le plus marquant de notre duo. C’est quand même à cette époque que nous sommes devenus siamois, ça n’est pas anodin.

 

BJ : Une nuit créative : qu’est-ce que cela vous inspire ?

N&P : De l’alcool, des rires et de l’écriture évidemment.

 

BJ : Quels sont vos projets pour 2015 et que peut-on vous souhaiter ?

N&P : Le grand projet de 2015 c’est notre long-métrage. Nous y consacrons beaucoup de temps pour peaufiner le scénario et espérons que ce film verra le jour avant 2035, c’est ce qu’on souhaite le plus, ainsi que la réalisation de tous les projets que nous menons de front en parallèle. Et toujours dans la joie, le vin et la bonne humeur – non nous ne sommes pas alcooliques, nous tenons à le préciser ! (Rires)

 Propos recueillis par Zacharie Ellia

 


Leur court-métrage Ridicule

 

La bande-annonce de leur court-métrage Sweet Mosquito

Actuellement sur Canal +

Les 3 épisodes de la campagne SFR qu’ils ont réalisée

  


Pour suivre l’actualité de Najar et Perrot : Site ; Page Artiste sur Ben et Joss

Voir toutes les autres fiches